Tige de selle
Télescopique

Guide & Comparatif
pour un achat malin

Voir le comparatif

Vous êtes à la recherche d'informations sur les tiges de selles télescopiques ?

Et ben sachez que j'étais dans le flou comme vous, et j'ai alors enquêté, recoupé les informations, sorti le vrai du faux, et finalement j'ai décidé d'en faire partager tout le monde au travers ce guide.

J'ai volontairement coupé ce guide en 4 grandes sections, les meilleurs produits du moment pour ceux qui cherchent directement un produit, mais aussi les marques les plus réputées, fiables sur le marché des tiges de selle télescopiques, pour finir sur un guide pur et dur sur les différents éléments à prendre en compte pour trouver le bon produit correspond à ses besoins.

C'est quoi une Tige de selle télescopique ?

Accessoire totalement ésotérique pour les VTTistes occasionnels, la tige de selle télescopique reste un "must-have" pour tout pratiquant qui se respecte sur un terrain alternant montées et descentes..

Cette simple pièce de métal est la solution à un problème bien connu, sur une surface plane ou en montée, lorsque vous devez pédaler, vous roulez avec une selle haute, réglée selon vos besoins pour assurer un pédalage et un confort maximum. En descente, c'est l'inverse, la selle abaissée permet de libérer beaucoup d'espace, ce qui permet d'être très mobile sur son vélo pour couvrir les traces les plus exigeantes.

Avant de pouvoir démocratiser les tiges de selle télescopiques, il fallait donc s'arrêter avant chaque descente et abaisser la selle manuellement grâce à l'ouverture/fermeture rapide, ce qui faisait perdre beaucoup de temps, voire cassait totalement le rythme insufflé. Avec un "dropper", il suffit d'appuyer sur un bouton placé sur le guidon pour monter ou descendre la selle, ce que vous pouvez faire sans vous arrêter, autant de fois que vous le souhaitez en roulant.

La TDS télescopique moderne ressemble plus à une suspension qu'a un simple tube d'aluminium. Equipée d'une barre mobile soutenue par un ressort, généralement pneumatique, une commande pour le bloquer en position haute ou basse, un insert hydraulique pour régler la vitesse de montée et plusieurs jeux de joints pour rendre l'ensemble étanche aux caprices de la nature.

Comment choisir sa tige de selle télescopique ?

Le marché des tiges de selle télescopiques s'est stabilisé, la plupart des marques proposent plus ou moins le même produit, cependant pour faire le bon choix quelques éléments sont à prendre en compte.

Longeur, Diamètre et Débattement

C'est un point essentiel pour faire votre choix, les choix les plus populaires étant les 100, 125, 150 et 170/175 mm. Un débattement plus important vous permet de descendre la selle plus loin, au prix d'un poids légèrement supérieur. Mais plus que le poids, c'est une contrainte d'espace dans le tube de selle qui limitera votre choix.

Si votre cadre a un tube de selle haut, vous serez limité dans le choix d'un grand débattement, sinon vous ne pourrez pas régler la hauteur de votre selle à un niveau suffisamment bas. N'oubliez pas de tenir également compte de la hauteur de l'anneau au sommet de la tige lors de la mesure.

Tenez aussi compte de la longueur de la tige. Plus le débattement est important, plus cette longueur augmente, ce qui peut poser un problème sur les petits cadres ou ceux dont les tubes sont tortueux, par exemple si le tube de selle est courbé.

Enfin, le diamètre de la tige (30,9 et 31,6 mm étant les plus fréquents) doit naturellement correspondre au diamètre de votre tube de selle.

Technologie et choix de la commande de transmission

RockShox Reverb en tête, la plupart des tiges de selle du commerce utilisent le combo ressort pneumatique et cartouche hydraulique, avec une commande hydraulique ou mécanique. Certains autres modèles, comme le TRS+ de l'E13, privilégient un retour aux sources et une plus grande fiabilité avec un système intégralement mécanique offrant un mécanisme de contrôle par ressort hélicoïdal et câble.

On peut noter enfin l'apparition de commandes électroniques qui suivent les innovations apportées en matière de transmission. Alors que les commandes montées sur le guidon sont devenues plus répandues, on trouve les modèles les plus économiques avec une commande sous la selle.

Choix du débattement par paliers ou infini.

Bien que la plupart des marques et modèles proposent un réglage fin quasi infini, à l'usage, nous roulons quasiment exclusivement avec la selle haute totalement en haut ou totalement baissée.

Quelle tige de selle télescopique acheter ?

Choisir la "meilleure" tige de selle télescopique n'est pas une tâche facile. L'aspect performance n'a pas beaucoup d'importance en pratique, le principal souci de tout rider dans ce choix est avant tout la fiabilité, qui semble assez problématique pour les fabricants.

Et comme toujours lorsque l'on s'intéresse à la fiabilité d'un produit, il est difficile de prendre une décision sans avoir des chiffres clairs, rien que par le bouche à oreille et les réactions sur les principaux forums.

Je ne vous ferai donc pas de suggestion personnelle, mais un rapide aperçu de chaque modèle.

E-Thirteen TRS Plus

E-Thirteen TRS Plus

Comme nous le disions plus haut, E*thirteen a décidé de revenir à un système entièrement mécanique avec un ressort hélicoïdal et une commande par câble. Cette tige de selle ne bénéficie pas d'un réglage infini, se satisfaisant de deux positions intermédiaires. Elle est proposée en 125, 150 et 175 mm dans les deux diamètres standard.

Il est trop tôt pour juger de la fiabilité de ce modèle lancé sur le marché l'année dernière, mais le retour à plus de fiabilité au détriment d'un zeste de confort apparaît comme une source de réjouissance pour une communauté accablée par les mauvaises performances de nombreux concurrents dans ce domaine.

Prix généralement constaté : environ 260€ pour le TRS Plus 150mm. (Plus de possibilité de l'acheter actuellement)

Rockshox Reverb Stealth

Rockshox Reverb Stealth

La TDS télescopique la plus vendu, actuellement en version 2, supposée plus fiable. Il est encore difficile de dire si c'est à cause des volumes de production ou d'une conception douteuse, mais la célèbre Reverb a une réputation de fiabilité plutôt désastreuse.

Cette réputation est renforcée par le recours fréquent à la "pré-production" de la SRAM lorsqu'un problème survient. Alors que les problèmes de commande hydraulique sont facilement résolus par une purge, la part des modèles qui prennent un jeu vertical et nécessitant une réparation semble considérable, mon exemplaire de test n'ayant pas fait exception.

Prix généralement constaté : à partir d'environ 240€ pour la Reverb Stealth 2 avec la commande la plus basique.

Fox Transfer Factory

Fox Transfer

Le modèle Fox, comme la Reverb, est équipé d'un ressort pneumatique et d'une cartouche hydraulique, mais la commande est câblée et non pas hydraulique. Proposée en 100, 125 et 150 mm pour les deux diamètres les plus courants, elle est disponible en deux versions : Factory ou Performance, la première bénéficiant du fameux revêtement Kashima.

La tige de selle télescopique Fox est l'une des rares à sembler avoir un bon retour en termes de fiabilité pour ce type de conception, succédant avec succès à la D.O.S.S qu'elle remplace.

D'une manière générale, le prix est d'environ 300€ pour la version performance et 350€ pour la version Factory, auxquels il faut ajouter la commande du guidon vendu séparément pour la modique somme de 80€.